Metoden

Voici une brève description de la méthode d'éducation publique de l'ALEF pour les adultes analphabètes. Vous pouvez également télécharger notre document de stratégie ci-dessous. Il y a une description plus détaillée de la méthode et de notre stratégie. Ici , vous pouvez lire sur la façon dont fonctionne ALEF avec les objectifs mondiaux.

Les principes de base

La méthode de l'ALEF est basée sur une longue expérience de l'alphabétisation et du calcul des adultes dans un contexte de développement. Il s'inspire de plusieurs méthodes différentes telles que la méthode de «conscientisation» de Paulo Freire, qui a ensuite été développée en REFLECT, mais aussi par la méthode de sondage utilisée dans l'école suédoise, et la méthode de la langue entière, en suédois appelée Läsning på Talets Grund, LTG , et en français "Pédagogie des textes".


Un élément fondamental de la méthode ALEF est que l'apprentissage doit être basé sur la situation de vie spécifique des participants, en fonction de leurs défis et besoins. Tout apprentissage doit être adapté aux besoins, désirs et plans perçus des participants. Le but est que chaque participant puisse rentrer à la maison après chaque réunion de groupe et appliquer directement quelque chose appris ou discuté pendant la réunion.


Il est important de toujours traiter les participants comme des adultes. Ils possèdent le droit et la capacité de formuler leurs propres problèmes et de trouver des solutions. Dans la méthode ALEF, les textes donnés ne proposent pas de solutions et les chefs de groupe ne les suggèrent pas. Ce sont les participants eux-mêmes qui, par le dialogue et la réflexion, trouvent des solutions et prennent des décisions.


Un autre principe fondamental de la méthode ALEF est que tout apprentissage doit être basé sur un texte naturel et significatif dans la langue maternelle. L'accent est mis sur le contenu et la pertinence au lieu des simplifications et des exercices mécaniques. La lecture s'apprend en faisant sonner ensemble de vrais mots dans un texte intéressant plutôt que par la répétition mécanique de syllabes.


Le fait que l'apprentissage se déroule dans la langue maternelle et que la langue maternelle soit la langue que vous apprenez à lire et à écrire est un autre principe clé de la méthode ALEF. Toute personne a le droit d'utiliser pleinement sa propre langue à la fois dans la parole et dans l'écriture, d'exprimer son identité culturelle et ses pensées et sentiments dans la langue de son cœur. De plus, l'alphabétisation est plus rapide et va plus loin lorsqu'elle est enracinée dans les sons de la langue qui sont naturels et automatiques pour l'apprenant. En plus de la langue maternelle, une deuxième langue est toujours incluse dans le programme, généralement la langue officielle du pays.

 

Les groupes d'étude

La méthode ALEF est basée sur l'apprentissage en groupe. Les groupes d'étude sont généralement appelés «groupes d'autonomisation». Chaque groupe est composé de 20 à 25 participants âgés de 15 à 40 ans, n'ayant pas plus de 3 ans d'enseignement primaire. Beaucoup n'ont même jamais commencé l'école. Les groupes se réunissent dans leur village ou district deux ou trois fois par semaine pendant quelques heures. Un cours dure de 6 à 7 mois et il y a trois cours, "niveaux", dans chaque programme d'études.


Chaque groupe a un leader qui vit dans la région et qui parle couramment la langue du projet. Les chefs de groupe reçoivent une formation de deux semaines sur la gestion de projet avant de commencer à diriger un groupe.


Les groupes et leurs chefs ont la responsabilité de trouver un lieu de rencontre. Certains peuvent se rencontrer dans les écoles locales après la fin de l'école ordinaire. Certains se réunissent dans des églises ou d'autres salles de réunion. Mais dans de nombreux villages, le lieu de rassemblement naturel se trouve sous un grand arbre qui fournit de l'ombre. Chaque personne apporte une chaise et le chef du groupe place le tableau noir contre le tronc de l'arbre.


La méthode de l'ALEF comprend un suivi systématique de chaque groupe d'étude. L'organisation locale engage des entraîneurs qui effectuent des visites de suivi dans chaque groupe une ou deux fois par mois. Le coach soutient le chef de groupe dans son travail, s'assure que les participants progressent et que le groupe travaille.

 

Les cours

Toutes les leçons d'un cours ALEF sont construites autour d'un certain nombre d'étapes qui se répètent dans le même ordre dans chaque leçon. Cela facilite la conduite des sessions pour les chefs de groupe. Une fois que le chef de groupe a appris comment procéder avec les différentes étapes, il ou elle peut facilement réaliser toutes les leçons mais à l'aide du manuel où tous les plans de cours sont notés.


Diriger un groupe ALEF est quelque chose de très différent d'être enseignant dans une école primaire ordinaire. Le chef de groupe n'«enseigne» pas dans le vrai sens du terme, mais dirige un processus où le groupe travaille ensemble à travers les différentes étapes de la leçon. Chacun participe en lisant, en parlant, en écrivant au tableau et dans son cahier. Il y a beaucoup de mouvement pendant une réunion de groupe, lorsque les participants vont et viennent au tableau ou travaillent ensemble en petits groupes.


Chaque leçon est construite autour d'un thème choisi par l'organisation partenaire sur le terrain comme pertinent pour le groupe cible. La leçon est basée sur un court texte autour du thème, et dans chaque leçon le point culminant de la leçon est une discussion participative autour du thème. La discussion aboutit à des décisions sur la manière de gérer la situation de vie décrite dans le texte. Après la discussion, les participants créent ensemble un texte sur le thème.


L'apprentissage de l'alphabétisation a lieu sur la base du texte du thème. Les groupes se déplacent constamment entre deux niveaux de langue: les textes intégraux et les lettres individuelles. Quelques mots deviennent des endroits pour une escale rapide, mais l'objectif principal se déplace entre le texte et la lettre. En reliant les lettres directement à un texte significatif et en basculant constamment entre les lettres apprises précédemment et les textes que vous lisez plusieurs fois ensemble, il devient facile de se souvenir des lettres et de leurs sons et de les associer à quelque chose d'intéressant et de pertinent.


Au fur et à mesure que les groupes décident ensemble de la manière d'agir, il devient naturel pour les participants de se demander comment les choses se passent. Ils construisent des relations de confiance et se font une pression positive pour qu'ils fassent vraiment quelque chose pour changer leur vie. Cela conduit à des changements très concrets dans la vie quotidienne des participants, qui se traduisent rapidement par une amélioration des finances, de la santé et des relations.


Au premier niveau, les participants apprennent la lecture et l'écriture de base dans la langue maternelle. À chaque réunion de groupe, vous apprenez une nouvelle lettre ou combinaison de lettres. Vous apprenez d'abord les lettres les plus courantes. Cela signifie qu'après environ 10 leçons, vous pouvez lire plus de la moitié de toutes les lettres des textes sur lesquels vous travaillez. Finalement, les participants commencent à déchiffrer le code de lecture, et après environ 20 leçons, tout le monde peut lire des mots ensemble et certains lire le texte entier.


Au niveau 2, l'accent est mis sur les quatre opérations mathématiques de base. Chaque texte de thème contient un problème mathématique que les participants trouvent dans le texte et apprennent à résoudre. Ensuite, ils s'exercent à résoudre des problèmes similaires. Dans ce niveau, ils apprennent également les bases d'une deuxième langue, généralement uniquement oralement.


Au troisième niveau, les apprenants lisent ensemble des textes plus longs où ils apprennent de nouvelles choses. Ils publient des textes que le groupe écrit ensemble. Le groupe apprend à utiliser les mathématiques pour l'entrepreneuriat et apprend à créer et à gérer une association économique, une coopérative ou un club d'épargne. Ils discutent des droits de l'homme et de la manière dont le groupe peut revendiquer ses droits fondamentaux auprès des autorités locales.


Vous trouverez ci-dessous une description des étapes des leçons. Veuillez également regarder cette vidéo montrant une leçon de niveau 1.

 

Les étapes d'une leçon

 

Document de stratégie

En savoir plus sur la méthode dans notre document de stratégie

Choisissez entre le suédois, l'anglais et le français

Répétition

Au niveau 1, la leçon commence avec les participants qui vont au tableau et écrivent les lettres qu'ils ont apprises dans les leçons précédentes. Cela active le groupe et les aide à se souvenir de ce qu'ils ont déjà appris.

ÉTAPE 1: Texte du thème

Le texte décrit une situation quotidienne sans apporter de solutions ni de valeurs.

Au niveau 1, le chef de groupe écrit le texte du thème au tableau pendant que les participants regardent. Ensuite, le chef de groupe lit le texte et les participants lisent après. Le texte du thème est également imprimé dans les livrets des participants.

Des exemples de textes thématiques sont: «Le bébé de Mary a eu la diarrhée pendant quatre jours avant de mourir. "Ou" Le mariage de Tamale peut ne jamais avoir lieu parce que sa fiancée veut qu'il se teste d'abord pour le VIH. "

Au niveau 2, les participants lisent le texte directement dans leurs livrets. En plus de la description d'une situation de vie, le texte contient également un problème de calcul. Un texte typique de niveau 2 pourrait être: «La mère de Jane l'a envoyée au marché pour acheter neuf œufs. Sur le chemin du retour, elle a commencé à jouer avec d'autres enfants et a cassé quatre œufs. Quand elle est revenue à la maison, elle a eu beaucoup de punch. »Le problème de calcul caché dans le texte est 9 - 4 = 5.
 

Au niveau 3, les textes sont plus longs et plus variés. Il peut s'agir d'instructions sur la façon de faire quelque chose, de textes argumentatifs ou explicatifs, de lettres et de dialogues ou de textes littéraires, comme des contes populaires.

ÉTAPE 2: Un nouveau problème de lettre ou de calcul

Dans cette étape au niveau 1, le chef de groupe écrit un mot du texte du thème sous le texte. Le mot contient la nouvelle lettre à apprendre. Sous le mot, le chef du groupe écrit la nouvelle lettre.

Les participants apprennent la lettre et le son qu'elle représente. Ils soulignent la lettre partout où elle apparaît dans le texte. Ensuite, ils soulignent toutes les autres lettres qu'ils ont apprises dans les leçons précédentes. Après quelques leçons, ils trouvent des mots dans lesquels toutes les lettres sont soulignées. Ils commencent à lire des mots entiers et finalement tout le texte.

Au niveau 2, un problème de numératie se trouve dans le texte du thème et les participants apprennent à le résoudre. Ils s'exercent ensuite à résoudre des problèmes similaires.
 

ÉTAPE 3: Exercice d'écriture

Au niveau 1, le chef de groupe montre comment écrire la nouvelle lettre. Ils s'exercent d'abord à l'écrire en l'air. Ensuite, les participants écrivent dans leurs cahiers. Après quelques leçons, ils peuvent écrire des mots entiers, puis des phrases entières. Vers la fin du cours, ils écrivent des phrases où ils expriment leurs propres pensées.

À l'étape 3 du niveau 2, les participants s'exercent à résoudre des problèmes de calcul similaires à celui présenté dans le texte du thème. Ils travaillent d'abord ensemble au tableau, puis individuellement dans les cahiers.

ÉTAPE 4: Discussion de groupe

À tous les niveaux, le groupe discute de la situation décrite dans le texte du thème. La discussion est basée sur trois questions:

  • Avez-vous des expériences similaires? - partager ses propres expériences et sentiments.

  • Pourquoi est-ce comme ça? - analyser ses conditions de vie ensemble.

  • Que pouvons-nous y faire? - des décisions communes sont prises pour agir.

 

Le chef de groupe encourage chacun à participer activement. Aucune opinion ou pensée n'est considérée comme «fausse». Le chef de groupe ne dit pas non plus aux participants ce qu'ils doivent faire ou penser. Les discussions se terminent lorsque le groupe prend des décisions conjointes sur la manière dont il entend agir.

ÉTAPE 5: Création de textes

Dans cette étape, les participants créent un texte autour de ce dont ils ont discuté. Au niveau 1, les participants dictent au chef de groupe qui écrit au tableau. Lorsque le texte est terminé, tout le groupe lit le texte ensemble pendant que le chef du groupe montre les mots.

Au niveau 1, les participants soulignent ensuite toutes les lettres qu'ils ont apprises. Ils recherchent des mots dans lesquels toutes les lettres sont soulignées et les lisent à haute voix. Enfin, ils ont lu le texte ensemble plusieurs fois. Après environ la moitié du cours, beaucoup peuvent lire l'intégralité du texte sans aide.

Au niveau 2, les groupes créent un texte ensemble au tableau comme au niveau 1 ou écrivent eux-mêmes un court texte dans leur cahier. Les textes sont lus à haute voix plusieurs fois comme exercice de lecture.
 

Au niveau 3, les participants créent des textes plus longs ensemble ou en groupes. Les meilleurs textes sont imprimés et laminés et placés sur des babillards électroniques dans les villages. De nombreux passants lisent et parlent des textes. À ce niveau, ils travaillent également à la création de documents à utiliser dans une association ou une coopérative, par ex. statuts, demande d'inscription, livre de caisse et procès-verbaux.

ÉTAPE 6: Les nombres et une deuxième langue

Dans cette étape du niveau 1, les groupes apprennent à lire et à écrire des nombres, généralement jusqu'à 1000. Ils apprennent également à lire et à écrire des dates. Il est important que les parents puissent lire la date de naissance de leurs enfants sur divers documents, ainsi que la date de péremption sur les emballages de médicaments. Les numéros de téléphone sont une autre application importante des numéros.

Au niveau 2, le groupe commence à apprendre une deuxième langue, généralement la langue officielle du pays. Ils commencent généralement par des exercices de conversation interactifs faciles.

Au niveau 3, les groupes continuent à travailler avec la lecture et l'écriture dans une deuxième langue. Ils apprennent à lire des documents qu'ils rencontrent dans la vie de tous les jours, et à remplir différents formulaires, à s'orienter à l'aide de panneaux et de notices. À ce niveau, ils continuent également à appliquer la numératie, souvent en mettant l'accent sur la gestion d'une entreprise ou d'une association économique.

ALEF, Adult Learning and Empowerment Facilitators

Le premier pas pour sortir de la pauvreté, de l'oppression et de l'exclusion.

E-mail: info@alef.org

Téléphone : 072-3415615

Numéro d' organisation: 802452-4681

Plusgiro: 90 02 17-1

Swish: 123 900 2171

© 2019 by ALEF   |   Sekretesspolicy